En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
LogoEntete
26, rue de la République
08000 Charleville-Mézières
03 24 41 00 12
Entete

Accueil > SAVOIRS > Religions et Spiritualités > Paul VI et Chiara Lubich
Mon Compte
Me Connecter



F.A.Q.

Contact

Paul VI et Chiara Lubich

Collectif

Nouvelle Cité
Format: ePub sans DRM

Lire un extrait    

Prix :
12,99

Ajouter au panier
Le rapport fraternel et mutuellement fécond entre un pape contemporain et l’un des nouveaux mouvements ecclésiaux.

Cet ouvrage recueille les contributions données à l’occasion d’un colloque sur Paul VI et Chiara Lubich à Rome. Elles analysent les rapports entre Mgr Montini/Paul VI, Chiara Lubich et le mouvement des Focolari. C’est une histoire qui remonte bien au-delà du concile Vatican II et qui s’est poursuivie tout au long du pontificat de Paul VI, à une période qui a vu la naissance et l’affirmation à l’intérieur de l’Église de nombreux mouvements ecclésiaux. Au travers de nombreux documents inédits, on y voit le lien étroit qui s’est créé entre Chiara Lubich et Giovanni Battista Montini, lequel, dès ses années de service à la Secrétairerie d’État du Saint Siège et durant son pontificat, sut valoriser et encourager la dimension trinitaire, fraternelle et œcuménique du mouvement des Focolari. Un exemple lumineux de rapport fraternel et mutuellement fécond entre un pape contemporain et l’un des nouveaux mouvements ecclésiaux, les Focolari, nés avant mais dans l’esprit de Vatican II.

Retrouvez les contributions données lors d'un colloque sur Paul VI et Chiara Lubich à Rome qui analysent les rapports entre Mgr Montini/Paul VI, Chiara Lubich et le mouvement des Focolari.

EXTRAIT

L’ouverture œcuménique que le pape imprima dans ses discours pendant la période conciliaire fournit sans aucun doute une contribution importante à l’engagement de l’Église catholique pour recomposer une pleine communion visible entre les chrétiens et, d’autre part, apporta un soutien efficace à Chiara Lubich pour poursuivre le dialogue commencé ces années-là avec les chrétiens de différentes Églises. Le contenu de l’encyclique Ecclesiam suam concernant le dialogue l’incita à privilégier et à promouvoir de toutes les façons possibles ce dialogue que le Mouvement mettait en place petit à petit dans des cercles toujours plus vastes : non seulement à l’intérieur de l’Église catholique et entre les Églises, mais entre les religions, avec les personnes de convictions non religieuses et avec le monde contemporain. Les contacts établis pendant le Concile lui permirent de connaître différentes personnalités du monde orthodoxe, anglican, méthodiste et réformé et d’être invitée plus tard au Conseil œcuménique des Églises, en 1967.

A PROPOS DES AUTEURS

Cet ouvrage est le résultat du travail de plusieurs auteurs : Piero Coda, thélogien, Andrea Riccardi, fondateur de Sant'Egidio, et Maria Voce, présidente des Focolari.

Ceux qui ont été intéressés par Paul VI et Chiara Lubich ont aussi consulté :